Votre agence Immobilière à Toulouse. Spécialiste de l'achat, vente, location et gestion locative d'appartement, terrain et maison à Toulouse Ouest, Toulouse et les proches communes du 31.

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Des règles à suivre pour une meilleure sécurité dans votre maison de Tournefeuille

Publié le
Des règles à suivre pour une meilleure sécurité dans votre maison de Tournefeuille

Si les beaux jours permettent encore de profiter d’activités extérieures (barbecue, bricolage, jardinage, baignade…), elle est malheureusement souvent associée à une hausse du nombre d’accidents liés à ces activités. Le jardin, la piscine, le garage… autant d’endroits dans lesquels le danger est présent. Il faut donc rester vigilant, l’été, surtout lorsqu’il y a des enfants. Mais le saviez-vous ? Votre maison de Tournefeuille, non plus, n’est pas sans risque. Petit récapitulatif pour vous aider à y vivre en toute sécurité !

 

Troisième cause de mortalité : les accidents de la vie courante

Ils représentent 20 000 décès par an (soit 56 par jour). Et bien sûr, les jeunes sont les plus exposés : en France, 1,7 million d’enfants de moins de 15 ans sont victimes chaque année d’un accident de la vie courante. On estime à près de 740 000 le nombre d’accidents de la vie courante annuels touchant les enfants de 0 à 6 ans et entraînant une consultation aux urgences hospitalières. Et la plupart des accidents de la vie courante se déroulent à domicile. Un conseil : si vous voulez protéger les enfants, tenez compte de leurs capacités. Celles-ci diffèrent en fonction de leur âge : tout jeunes, de simples mesures (sécurité des produits, aménagements du domicile) permettent de sécuriser les lieux de vie. Lorsqu’ils gagnent en autonomie, il faut leur apprendre les risques qu’ils encourent et les accompagner dans leur apprentissage.

 

La liste des dangers les plus courants

  • La brûlure due à une casserole, une bougie, un fer à repasser, un bain trop chaud ou un barbecue, 
  • L’empoisonnement par ingestion de médicaments, de produits ménagers ou de produits toxiques (appelez votre centre anti-poison),
  • La suffocation survenue suite à l’avalement de petits objets ou d’aliments de type cacahuètes, olives, bonbons…,
  • L’étouffement sous les draps, un oreiller…,
  • La chute dans les escaliers, par défenestration, à vélo et pour les très jeunes enfants la chute de la table à langer ou de la chaise haute,
  • L’électrocution à cause d’appareils électriques laissés à portée de main,
  • L’écrasement consécutif à des doigts coincés dans la porte,
  • La noyade dans la baignoire,
  • Les chocs, les coups.

C.V. / Bazikpress © photonewman

VALIMMO