Votre agence Immobilière à Toulouse. Spécialiste de l'achat, vente, location et gestion locative d'appartement, terrain et maison à Toulouse Ouest, Toulouse et les proches communes du 31.

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Louer un bien immobilier occupé à Toulouse : une solution intéressante !

Publié le
Louer un bien immobilier occupé à Toulouse : une solution intéressante !

L’avantage, lorsque l’on a l’intention de se lancer dans un investissement locatif à Toulouse, c’est qu’on a le choix : vous pouvez décider d’acheter un logement neuf ou ancien, vide ou occupé, ou proposer votre logement nu ou meublé ! Si les investisseurs sont au courant les atouts et les inconvénients d’un logement vide, loué nu ou meublé, ils ne pensent pas toujours à l’autre solution, plutôt intéressante : l’achat d’un logement occupé !

En effet, peu d’acheteurs souhaitent investir dans un appartement à louer déjà occupé par un locataire. Et pourtant, cette solution offre plusieurs avantages : acheter un bien occupé permet de bénéficier d’une décote sur le prix d’achat (la décote est fonction de la qualité du bien, de la qualité du locataire et de la durée du bail restant à courir (de 6 à 10%)) et de percevoir immédiatement des revenus locatifs. Et pour cause, le locataire est déjà en place. Vous touchez donc les revenus immédiatement. La rentabilité de votre investissement est donc garantie ! En plus, vous économisez : pas besoin d’engager des frais de mis en location et ne vous ne risquez pas la vacance locative. De quoi ramener la confiance pour la banque à qui vous vous adresserez pour financer l’achat de votre appartement à louer à Toulouse ! À condition, bien sûr que vous vous soyez assuré que votre locataire est sérieux, solvable et qu’il n’y a pas eu auparavant d’impayés… Si l’appartement est géré par un administrateur de biens, tant mieux, il vous fournira tous les documents dont vous avez besoin.

Bon à savoir
Le seul bémol de ce type d’investissement, c’est la revente. En effet, si vous vendez loué, vous subirez vous aussi la décote. Si vous préférez vendre libre, vous devrez soit attendre le départ volontaire de votre locataire, soit lui proposer le bien en premier. Vous devrez en effet l’informer six mois avant la fin de son bail et lui faire une offre de vente.

C.V. / Bazikpress © mariesacha

VALIMMO